Jump to Main Content
Decrease font size Reset font size Increase font size
Ontario Institute for Studies in Education, University of Toronto Home| OISE| U of T| Portal| Plan du site | Contact Us
INSPIRING EDUCATION | oise.utoronto.ca
Centre de recherches en éducation franco-ontarienne

Mardi 6 décembre 2016 de 17 h à 18 h 30 salle KITL, 3e étage (OISE-IEPO)

Conférence du CREFO :
À l’ombre de la langue légitime : Peut-on être francophone autrement ?

Conférence présentée par Annette Boudreau, professeure de sociolinguistique à la retraite et professeure associée à l’Université de Moncton.

Ouverte gratuite ouverte à tous.

Partant de son livre À l’ombre de la langue légitime, l’auteure rendra compte d’éléments qui ont motivé son écriture, à savoir une réflexivité aiguisée à l’égard des pratiques linguistiques dans la francophonie canadienne en raison de son parcours social et académique, une « nécessité » de rendre compte d’expériences sociolinguistiques par différentes voix qui expliquent ce que veut dire « vivre dans les marges de la francité », et finalement une volonté de montrer les voies d’émancipation proposées et mises en action par des acteurs sociaux divers.
 
Comment les discours sur le français contribuent-ils à construire un idéal type du locuteur francophone ?  Quel est le rôle du discours savant dans le processus ?   Quelles sont les contraintes institutionnelles et communautaires liées aux façons de parler le français ? Comment se construit l’habitus du minoritaire francophone au Canada ? Ces questions, ancrées dans des études empiriques, serviront de fil conducteur au propos.

Photo Annette Boudreau et livre

 

Pour voir l'affiche : Cliquez ICI

Nouveauté Visionner la présentation en cliquant sur l'image ci-dessous ou sur le lien 
https://play.library.utoronto.ca/o5OJ42avZdmU
 

 


Mardi 1 novembre 2016 de 17 h à 18 h 30 salle KITL, 3e étage (OISE-IEPO)

Conférence du CREFO :
Le dynamisme des représentations sur les langues : études de cas et analyse du discours 

 

Conférence présentée par la professeure Marie-Paule Lory, professeure adjointe au département Language Studies à l’Université de Toronto Mississauga.

L’Éveil aux langues est une approche pédagogique novatrice qui permet de favoriser la mise en place d’un espace de « complicité linguistique » au sein de la classe où les langues des élèves, les langues de l’école et les langues du monde deviennent un objet de partage, de savoir, mais aussi de fierté.

À la suite de l’implantation d’une recherche qualitative longitudinale, nous présenterons comment, dans le cadre de la mise en place d’un projet d’Éveil aux langues au primaire à Montréal, les représentations sur les langues de cinq élèves ont évolué. Plus spécifiquement, nous mettrons de l’avant au moyen d’une analyse du discours les facteurs qui ont participé à la dynamisation des représentations sur les langues des participants à la recherche.
 

Pour voir l'affiche : Cliquez ICI

 

 

 

Lundi 24 octobre 2016 de 17 h à 18 h 30 salle Nexus, 12e étage (OISE-IEPO)

Table ronde et Lancement de livre :
L'accès des francophones aux études postsecondaires dans le Centre Sud-Ouest de l’Ontario

 

Le CRÉFO et les Éditions Prise de parole ont organisé le lundi 24 octobre 2016 une table ronde suivie d'un lancement de livre

TABLE RONDE

Mise à jour de la recherche scientifique sur l’accès des francophones aux études postsecondaires dans le Centre-Sud-Ouest de l’Ontario
La table ronde proposait une mise à jour de la recherche scientifique faisant suite au symposium sur l’accès des francophones de l’Ontario aux études post-secondaires tenu en 2010 et a réuni des chercheurs disposant des données empiriques les plus récentes sur le sujet.

Elle proposait également un regard sur les fondements scientifiques présidant au rapport Le temps d’agir du Comité consultatif en matière d’éducation postsecondaire en langue française dans la région du Centre-Sud-Ouest rendu public en 2016.

 

  • Animation et introduction : Normand Labrie, directeur par intérim, CRÉFO
  • Johanne Jean-Pierre, chercheure postdoctorale, The Resilience Research Centre, Dalhousie University
  • Sylvie A. Lamoureux, vice-doyenne aux études de premier cycle, Faculté des arts, Université d’Ottawa
  • André Samson, vice-doyen et secrétaire de faculté, Faculté d’Éducation, Université d’Ottawa et
  • Stacy Churchill, professeur émérite, OISE, et coauteur du rapport Le temps d’agir.


LANCEMENT DE LIVRE

Le lancement du livre L’accès des francophones aux études postsecondaires en Ontario, collectif sous la direction de Normand Labrie et de Sylvie A. Lamoureux, suivra la table ronde.

Pour voir l'affiche : Cliquez ICI

Pour consulter les présentations des panélistes, cliquez ci-dessous:

Pour consulter les photos de la soirée : Cliquez ICI

 

 

Logo CREFO et Prise de paroles

 

 


 

Jeudi 7 avril 2016, de 17 h à 18 h 30 salle 12-105 (OISE-IEPO)

Titre: L'enseignement de l'arabe en France. Une analyse critique des politiques linguistiques éducatives

Communication présentée par Christine Hélot, Université de Strasbourg, EA 1339 LiLPa (Linguistique, langues et parole), Distinguished Fellow, Advanced Research Collaborative (ARC), The Graduate Centre, CUNY, New York

Cliquez ici pour voir l'affiche.

Dans cette présentation, je propose d’analyser le statut et la place de la langue arabe et de ses variétés parlées en France au sein de politiques linguistiques éducatives qui, sous l’influence des travaux du Conseil de l’Europe prônent le développement du plurilinguisme à l’école. Mon analyse rappellera brièvement l’histoire des politiques linguistiques en France, abordera ensuite la question des langues dites régionales, puis celle des langues dites de la migration, questions qui seront contextualisées à partir de diverses études et rapports sur les langues dites de France et les langues parlées en France.

Ma deuxième partie sera consacrée à la langue arabe, à la problématique des diverses terminologies utilisées en France, et à son enseignement dans le système scolaire sous différents modèles qui seront explicités, ainsi qu’hors de l’espace scolaire et à l’université.

Enfin dans ma dernière partie, je tenterai d’analyser les idéologies à l’oeuvre dans des politiques linguistiques éducatives qui ont du mal à penser la variété au sein de la langue arabe, ainsi que les tensions entre langue internationale et langue de la migration, et qui induisent des modèles d’enseignement qui reproduisent les inégalités entre les langues et ne valorisent pas le bilinguisme développé en contexte familial.

J’ouvrirai la discussion dans ma conclusion à partir de différents travaux récents sur l’islamophobie.

Professeur des universités (Anglais), Christine Hélot est sociolinguiste et enseigne depuis 1991 à l’Université de Strasbourg dans le département de Didactique des langues et de la formation des enseignants du primaire et du secondaire (ESPE Alsace). Auparavant, elle a été professeur à l'université Nationale d'Irlande (Maynooth College) pendant 17 ans où elle a dirigé le Centre des langues. En 1988, elle a obtenu son doctorat de l’université Trinity College, à Dublin en Irlande et en 2005 une habilitation à diriger des recherches de l’Université de Strasbourg pour ses recherches sur le bilinguisme en contextes familial et scolaire. Depuis Janvier 2016 elle est chercheure invitée dans le programme ARC du Graduate Centre de l’Université de la ville de New York (CUNY), aux Etats‐Unis.

Photo C. Helot

 


 

Mercredi 2 mars 2016, de 17 h à 18 h 30 salle 12-105 (OISE-IEPO)

Titre : Espace et rapport à l'identité

Communication présentée par Diane Gérin-Lajoie, professeure titulaire à l'Université de Toronto et directrice du CREFO

Cliquez ici pour voir l'affiche.

Dans le contexte social dans lequel nous vivons, le rapport à l’identité représente un processus des plus complexes. C’est à travers la manifestation des divers positionnements des actrices et acteurs sociaux que nous pouvons constater que l’identité n’a rien de fixe.  Dans le cas des minorités linguistiques en particulier, ces positionnements variés nous indiquent ainsi qu’il existe plusieurs façons pour les individus de concevoir leur rapport à l’identité.  Dans ce sens, l’identité n’est pas linéaire.  Elle représente plutôt un construit social en perpétuelle mouvance, influencé par les diverses pratiques sociales qui ont cours chez les individus, pratiques qui sont elles-mêmes ancrées dans des rapports de pouvoir précis prenant place dans un espace social particulier. Dans ce contexte, force est de reconnaître que l’espace constitue indéniablement un élément d’importance dans l’examen du rapport à l’identité.  Le milieu de vie représente en effet un lieu de négociations et de renégociations des diverses pratiques des individus, tant pour ceux en situation de mobilité géographique, que pour ceux en place.  Emprunté à la géographie sociale, le concept d’espace devient ici un outil d’analyse intéressant et même central dans l’examen du rapport à l’identité.

Pour discuter de la complexité du rapport à l’identité dans l’espace, j’examinerai les résultats d’études que j’ai menées récemment (et d’une autre en cours), en milieu scolaire anglophone au Québec.  À partir de récits de vie d’enseignants et d’entretiens auprès de groupes de jeunes du secondaire de divers milieux géographiques, nous verrons que leur discours indique une influence marquée de l’espace dans la façon dont ces individus conçoivent leur rapport à l’identité.

Diane Gérin-Lajoie est sociologue de l’éducation et professeure titulaire au département de Curriculum, Teaching and Learning et directrice du Centre de recherches en éducation franco-ontarienne (CREFO) à l’Ontario Institute for Studies in Education (OISE), de l’Université de Toronto. Elle est aussi membre de l’Observatoire Jeunes et sociétés. Sa recherche porte sur les minorités linguistiques dans les domaines particuliers du rapport à l’identité chez les jeunes et de l’identité des enseignantes et des enseignants dans les écoles de la minorité.  Ayant d’abord fait de la recherche sur ces questions en milieu scolaire francophone à l’extérieur du Québec, Diane Gérin-Lajoie s’intéresse maintenant à la situation en milieu scolaire anglophone au Québec et ce, dans une perspective d’analyse comparative.

Pour visionner la vidéo de la conférence, veuillez cliquer sur la photo ci-dessous.


Diane

 

Pour lire l'article du journal de Toronto Le Métropolitain, veuillez cliquer ici.

OISEcms v.1.0 | Dernière mise à jour : 2017 - 05 - 24 DÉSISTEMENT | Webmestre

© Centre de recherches en éducation franco-ontarienne (CREFO) de l'IEPO
Ontario Institute for Studies in Education, University of Toronto, 252 Bloor Street West, Toronto, Ontario M5S 1V6 CANADA