Jump to Main Content
Decrease font size Reset font size Increase font size
Ontario Institute for Studies in Education, University of Toronto Home| OISE| U of T| Portal| Plan du site | Contact Us | Feeling Distressed?
INSPIRING EDUCATION | oise.utoronto.ca
Centre de recherches en éducation franco-ontarienne

Processus d'admission

 

1. Vérifier les critères d'admission 2. Communiquez avec la coordonnatrice 3. Remplissez le formulaire en ligne
4. Payez les frais d'étude de dossier d'admission 5. Préparez une lettre d'intention (2-3 pages) 6. Trouvez deux références
7. Préparez un curriculum vitae 8. Envoyez vos relevés de notes  9. Envoyez une preuve de compétence en anglais
10. Payez les frais de scolarité        

 

1. Critères d'admission

La maîtrise en éducation à temps partiel convient à ceux et à celles qui œuvrent déjà dans le domaine de l’éducation.

Les candidates et candidats doivent répondre aux critères d’admission suivants :

  • Un baccalauréat approprié de quatre ans de l’Université de Toronto ou son équivalent d’une université reconnue; alternativement, deux ans de CÉGEP ayant été acceptés comme équivalence à un an de crédits universitaires , et ayant été suivis par trois ans d'études universitaires menant à un baccalauréat de quatre ans. Par "approprié", l'université entend un bac de 4 ans ou son équivalent avec au moins 75% des cours en arts libéraux
  • Le baccalauréat doit avoir été obtenu avec une moyenne équivalente à la note B (« mid B ») de l’Université de Toronto (ou plus) pour les cinq derniers cours (lors de la dernière année). (Note : Pour les candidates et candidats possédant le baccalauréat en éducation, le registrariat utilisera les notes obtenues pour le premier diplôme, c'est-à-dire le B.A.).
  • Vous devriez également mentionner dans votre demande les cours de qualifications additionnelles que vous avez suivis, vos expériences de leadership, les exemples de votre participation à l'innovation sur le plan du programme scolaire, vos communications présentées lors de conférences, les rapports que vous avez rédigés, vos travaux de recherche effectués et toutes les autres preuves de votre prédisposition au succès dans un programme de maîtrise.
  • Preuve de compétence linguistique en anglais, si nécessaire. Si votre langue maternelle n’est pas l’anglais et que vous avez suivi votre scolarité dans une université en dehors du Canada où la langue d’instruction n’était pas l’anglais, vous devez impérativement vous inscrire à un examen de compétence linguistique tel que le TOEFL, le MELAB, l'IELTS, etc. Pour être considérés comme officiels, les résultats du test doivent être envoyés directement au registrariat.

Pour plus de renseignements, visitez le site web du bureau du registrariat de l'IEPO

2. Communiquez avec la coordonnatrice des cours en français à l'IEPO mme Christine Connelly:

Tel: 416-978-1989 ou @ christine.connelly@utoronto.ca

3. Remplissez le formulaire en ligne avant la date limite

Il est préférable que votre demande d'admission nous arrive avant le 15 novembre 2017 pour l'admission en 2018-2019.

Le formulaire de demande d’admission et les directives pour le remplir sont disponibles sur le site web du registrariat de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (IEPO) de l’Université de Toronto.

Une fois dans le site, vous devez suivre les consignes suivantes :

  • Lisez attentivement la section "Thinking of Applying" ou
  • Passez directement à l'étape "Application Steps" afin d'y télécharger le formulaire d'admission mentionné dans le point 4 ("APPLY via Online Application System")
  • Remplissez les formulaires pertinents sans oublier d'inclure le code du département auquel vous demandez l'admission.

Note: Vous devez d'abord choisir un département à l'intérieur duquel vous choisirez un programme affilié à la spécialisation conjointe ce vous permettra de suivre nos cours en français. Vous pourrez ensuite signaler votre intérêt à vous joindre à la spécialisation conjointe. Nous vous conseillons fortement de présenter une demande aux DEUX ou TROIS programmes. N'oubliez pas que votre demande d'admission et les pièces jointes doivent être transmises en ligne.

4. Payez les frais d'étude de dossier d'admission

Les frais d’étude de dossier d’admission pour commencer un programme en 2018/2019 sont de 220 $. Ces frais doivent être payés au moment de la soumission de la demande.

(Les frais d'étude de dossier d'admission vous permettent de faire jusqu'à trois choix de programmes possibles.)

5. Préparez une lettre d'intention (2-3 pages)

Une excellente lettre d'intention, c'est la clé !

Devant la compétition accrue pour les places disponibles, nous ne pouvons pas assez insister sur l'importance d'une excellente lettre d’intention! Elle constitue un atout important qui accompagne les autres pièces justificatives de la demande. Elle doit refléter au mieux votre expérience de travail, d'études et de recherche en éducation et doit exprimer clairement vos intérêts de recherche et la façon dont ils s'inscrivent dans le programme d'études sollicité et dans les orientations de recherche des professeures et professeurs du département. Entre autres, les membres du comité d’admission apprécieront beaucoup les lettres démontrant que les candidates et candidats ont bien pris le temps de se renseigner sur le département, les membres de son corps professoral et ses intérêts de recherche. Vous devez indiquer votre intérêt pour le thème Éducation, francophonies et diversité dans l'introduction de votre lettre d’intention afin qu'un des membres du Centre de recherches en éducation franco-ontarienne (CREFO) puisse évaluer votre demande d'admission. La longueur de votre lettre d’intention peut varier de deux à trois pages.

La lettre d'intention pourrait creuser en profondeur entre autres :

  • les problématiques qui vous intéressent par rapport à l'éducation, aux francophonies et à la diversité; vos questions théoriques et pratiques par rapport au milieu scolaire francophone, p. ex. :
  • le programme scolaire face au profil des élèves des écoles de langue française du Centre-Sud-Ouest
  • l’équité et la justice sociale en milieu francophone minoritaire
  • l'importance de la culture, de l'interculturel, du transculturel, de la pédagogie culturelle
  • l'importance de la PAL, du PANA... ou d'autres nouvelles politiques
  • les stratégies de différenciation pédagogique
  • les rapports de pouvoir en salle de classe entre élèves ou entre élève et enseignant
  • l’importance des langues premières des élèves et des membres du personnel enseignant
  • la situation minoritaire face à l'anglodominance
  • l’importance de son parcours et de ses savoirs personnels, linguistiques, culturels, spirituels, sociopolitiques
  • l’expérience de vivre l’immigration au Canada
  • les critiques postcoloniales ou anti-coloniales de l'éducation francophone, ou
  • d’autres points saillants de votre vécu ou de votre carrière comme membre du personnel enseignant ou comme membre de divers communautés francophones ou de la communauté diasporique qui vous auraient orientés dans les questions que vous cherchez à poursuivre pendant ces études à la maîtrise
  • vos observations ou vos expériences liées à l'enseignement et à l'apprentissage par rapport au thème de l'éducation, les francophonies et la diversité
  • vos plus importantes contributions intellectuelles par rapport à l’enseignement et à l’apprentissage en milieu francophone (contributions professionnelles majeures au champs d’études, leadership professionnel, publications, présentations ou communications à des conférences, développement du programme scolaire, animation d'ateliers, participation à des comités)
  • des prix ou des bourses reçus
  • l'importance des cours suivis à la formation initiale ou des cours de qualification additionnelle à votre préparation à entreprendre le travail de la maîtrise, les questions que les cours auraient suscitées et les apprentissages que vous avez pu intégrer à votre pratique enseignante (p. ex., décrire un exemple d’un travail final complété pour le programme, ou une nouvelle connaissance mise en oeuvre en salle de classe…)
  • des cours particuliers qui vous intéressent par rapport aux problématiques ou aux encadrements théoriques que vous aimeriez aborder
  • des professeurs avec qui vous aimeriez travailler; des intérêts partagés...

Il est important d'élaborer ces points parmi d'autres avec le plus de détail possible dans la lettre d'intention, et il ne faut pas hésiter à se mettre en valeur et à présenter des arguments critiques qui soulèvent des problématiques par rapport à l'éducation en milieu francophone minoritaire. S'il s'agit de raconter une expérience personnelle, cela peut se faire en décrivant la problématique de façon plus générale et théorique afin de protéger quand même l'anonymat des personnes impliquées.

Il faut donc souligner l'importance d'une bonne lettre d'intention qui met en avant tous vos accomplissements et qui creuse le thème "Éducation, francophonies et diversité" par rapport à votre vécu comme apprenant, enseignant et/ou leader, et qui démontre sans question que vous possédez les compétences nécessaires pour bien réussir dans un tel programme de maîtrise.

Nous vous prions de communiquer avec Christine Connelly dès que votre lettre sera prête afin qu'elle puisse vous fournir une rétroaction détaillée avant votre soumission finale.

6. Trouvez deux références

En ce qui a trait aux références, nous demandons aux candidates et candidats de nous soumettre les noms et adresses électroniques professionnelles de deux personnes pouvant fournir des références à leur sujet (idéalement, une référence universitaire et une référence professionnelle). Vous pouvez fournir une seconde référence professionnelle si vous avez de la difficulté à trouver une référence universitaire. Le registrariat se chargera de communiquer avec ces personnes. Rappelez-vous qu’il est très important que vous expliquiez vos intentions de recherche aux personnes fournissant les références afin qu’elles puissent valider de vos forces et de votre capacité à mener à bon port les projets d’envergure.

7. Préparez un curriculum vitae

La copie de votre curriculum vitae à jour doit décrire vos activités professionnelles, vos études (dont cours de qualification additionnelle), activités de leadership, activités universitaires (présentations, communications, animation d'ateliers, publications, etc...). 

8. Fournissez une copie du relevé de notes

Envoyez une copie du relevé de notes pour chaque programme que vous avez complété (par exemple: CÉGEP, baccalauréat de 4 ans, baccalauréat en éducation, maîtrise etc...). La moyenne minimum est de mi-B pour les 5 derniers cours complets (la dernière année pour les étudiants ayant complété le baccalauréat à temps-plein) du baccalauréat initial (non pas le B.Ed.).

Les copies officielles de vos relevés de notes doivent parvenir au registrariat directement des institutions où vous avez étudié. Si toutefois ces institutions vous les envoyaient par erreur, vous pouvez les acheminer dans leurs enveloppes originales cachetées au registrariat afin qu'elles soient ajoutées à votre dossier. Vous pouvez également télécharger des copies non-officielles recto verso de vos relevés de note au moment de votre demande d'admission afin de permettre au comité d'admission de pouvoir évaluer votre demande. Des copies officielles seront exigées par la suite par le registrariat si vous acceptez l’offre d'admission qu’ils vous feront parvenir advenant le cas où vous seriez accepté.e. dans un de nos programmes. Si votre université ne fournit pas de copies de vos relevés de notes, le Bureau du registraire (qui est habitué à ce genre de chose) trouvera  des moyens de contourner la situation. Vous pouvez aussi communiquer avec la coordonnatrice (416-978-1989).

9. Test de compétence linguistique en anglais

Si vous avez fait vos études de premier cycle (baccalauréat initial, non pas le B.Ed.) en dehors du Canada, veuillez inclure votre preuve de compétence linguistique en anglais.

Pour plus de détails, veuillez consulter la section 1. critères d'admission ou la page web du registraire.

10.  Frais de scolarité – Maîtrise en éducation

Pour 2016-2017, les frais de scolarité pour la Maîtrise en éducation à temps plein (automne et hiver) pour lesétudiants qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents du Canada sont de $11,811.69Minimum 12 292,50 $ 

Ces frais peuvent varier sans préavis. Veuillez prendre note que dans certains cas, les frais de scolarité peuvent être plus élevés en fonction du temps qu'il faudra pour erminer la maîtrise.

Pour consulter l'ensemble des frais de scolarité pour 2016-2017, veuillez cliquer ici.

 

Nous sommes là pour vous aider !

Pour tout problème technique lié à la demande d’admission en ligne, veuillez communiquer avec                   l’École des études supérieures de Toronto (SGS) : admissions.sgs@utoronto.ca; téléphone: (416) 978-6614.

Pour des questions liées au processus d’admission, veuillez communiquer avec Gabrielle Breton-Carbonneau, coordonnatrice des cours en français (série de cours sur le thème « Éducation, francophonies et diversité » menant à une maîtrise en éducation) :g.breton.carbonneau@utoronto.ca; téléphone : (416) 978-1989.

Pour des renseignements sur l’aide financière disponible, veuillez consulter le site web des services aux étudiantes et étudiants de l’IEPO/OISE ou la section relative à l'aide financière et bourses sur notre site web.  

OISEcms v.1.0 | Dernière mise à jour : 2017 - 12 - 07 DÉSISTEMENT | Webmestre

© Centre de recherches en éducation franco-ontarienne (CREFO) de l'IEPO
Ontario Institute for Studies in Education, University of Toronto, 252 Bloor Street West, Toronto, Ontario M5S 1V6 CANADA